Saturday, October 10, 2009

Mine de rien, nous voilà déjà en octobre (et pas un chapeau de vendu). L'été il fait vraiment trop chaud pour allumer un four et encore moins stationner derrière un chalumeau, et puis il faut sortir un peu pour se créer des souvenirs pour l'hiver. Entre autres, en voilà un bien beau, celui de l'incroyable Kathleen raflant la victoire au nez et à la barbe des super-duper classiques de la Nantucket Opera House Cup, une régate regroupant une soixantaine des bateaux les plus classieux et pedigréeux de la côte Est. Ramassés, les 12-mètres, les goélettes, les New York 30 et 40, etc. On les a bien eu, hein, Médor.

Au rallumage du chalumeau, par contre, un constat, aggravé par la découverte du travail de
perliers aux talents exceptionnels et variés: je dois progresser dans ma technique. Je commence à m'ennuyer à produire des sets jolis mais cuculs à souhait, et le mélange des couleurs ne suffit plus à me satisfaire. Du coup je m'acharne à essayer de parfaire mes perlouzes bien simplettes et je me heurte à des difficultés très énervantes. Ces temps-ci, à peu près 40% de ma production finit à la poubelle, soit par un assassinat brutal dans le bol d'eau en plein façonnage, soit après examen minutieux au moment du nettoyage. Mais tout de même, dans les perles, il se passe parfois de belles choses.
Ces 3 perles, faites au cours de l'année et qui en elles-mêmes ne cassent pas trois pattes à un canard, cachent tout de même des petits tableaux assez fascinants. Mes talents de photographe n'étant pas les plus développés j'ai eu du mal à capturer ces détails mais enfin voilà ce que j'y ai vu:


Pardon pour la mise en page de playmobil, c'est pas moi qui commande ici...

2 comments:

  1. Salut Flonche !

    Un vrai voyage à travers la galaxie ces perles !!! Magnifiques !

    Gaël ^_^

    ReplyDelete
  2. Ludiwine créationsNovember 9, 2009 at 10:29 PM

    Magnifique
    oui c'est la galaxie, les étoiles,l'infini même

    ReplyDelete